Née en 2004, à l’ouest de la Réunion, la compagnie Baba Sifon explore les arts de la Parole sous des formes plurielles, conjuguant théâtre, conte et musique; à la rencontre des publics les plus divers, en salles ou en tout terrain ! 
Depuis 2007, la Cie Baba Sifon est à la recherche d’un Kabar Laparol, une forme transdisciplinaire, fusion artistique entre Arts de la Parole (conte, théâtre, fonnkèr…) et musique, dont les enjeux d’élaboration impliquent :
- le mélange des gens et des genres avec leurs différences,
- une interactivité ponctuelle avec le public, inspirée du Kabar créole, 
- la possibilité d’intégrer un artiste invité ou une association de quartier dans le spectacle.

Le Kabar Laparol offre la possibilité de jouer en salle comme hors les murs, de partir ainsi à la conquête de nouveaux publics, en lui proposant un acte artistique « de proximité », qui vient l’interpeller au cœur de son lieu de vie, dans son quartier, son école, sa médiathèque… 
La démarche de la Cie vise à favoriser cette rencontre avec le public, par tous moyens faisant de ses acteurs (au sens large du terme) des « passeurs de mots, des passeurs de lien ». 

Pour chacune de ses créations, la Cie Baba Sifon s’enrichit de nouvelles rencontres
Les équipes évoluent au fil des créations. Dans le même temps, des fidélités se dessinent, avec certains artistes, ou techniciens… (Voir les Spectacles)
 La Cie Baba Sifon collabore aussi régulièrement avec des auteurs contemporains, proches des réalités de l’Océan Indien, qui écrivent en kréol et en français, notamment Daniel Honoré, Shenaz Patel, Jean-Laurent Faubourg, Florian Goetz, Jean-Louis Robert, Nikola Raghoonauth, Franky Lauret, Joëlle Ecormier, Kaloune …