D'abord, la conteuse offre « un petit nom gâté » plus moderne à Granmèr Kal : GMK. Ensuite, Léone se trouve un complice musicien, as du vibraphone, David Fourdrinoy. Ensemble, ils se transforment en aventuriers d’une quête pas si perdue. Contée, chantée ou slamée, Granmèr Kal passe à la moulinette d’un duo réjouissant. Paré pa paré ?