Un jour, Thomas entend des vociférations venant de la place du village. Un groupe d'habitants entoure un petit garçon qui arrive d'ailleurs. Il s'appelle Léon et il est malade. Il est venu chercher de l'aide, mais aucun villageois ne veut lui porter secours. Thomas est touché par le doux regard de l'enfant. Il décide de l'emmener chez lui. En accueillant ainsi Léon, Thomas n'imaginait pas qu'il allait être propulsé dans une aventure où il n'aura de cesse de répéter "Léon fé mazine amoin kel koté i lé out rédiyon".

"Léon, rappelle-moi où se trouve ton sentier" est un cheminement vers notre guide intérieur qui sait susurrer les notes justes pour développer notre esprit d'ouverture et notre sensibilité à la force de la nature. Ce raidillon sillonne en nous et permet d'accueillir l'Autre avec toutes ses différences.